1973 PLYMOUTH Barracuda 440

Voir la description du véhicule

1973 PLYMOUTH Barracuda 440

Contexte

Les voitures portant le nom d'un poisson sont peu nombreuses et ce, pour une bonne raison : la plupart des poissons n'ont tout simplement pas de noms qui conviennent à l'univers de l'automobile. Kia Sardine, quelqu'un ? Pas vraiment. Mais Barracuda - c'est un grand poisson prédateur rapide, connu pour son apparence et son comportement agressifs. C'est un peu plus ressemblant, non ? Seriez-vous aussi excité si le muscle car devant vous s'appelait Plymouth Panda ? Elle a failli l'être, mais quelqu'un avec un meilleur sens du marketing a obtenu ce qu'il voulait et ce fut la Barracuda. Ouf.

Au début, il y avait des voitures familiales, mais les acheteurs américains voulaient plus. Ils voulaient quelque chose qu'ils pouvaient se permettre, quelque chose qui avait l'air frais et quelque chose qui allait vite.

Le début des années 60 fut une période d'abondance économique et d'optimisme aux États-Unis, où les trois grands constructeurs automobiles américains Chrysler, Ford et Chevrolet se firent concurrence pour dominer le marché des jeunes avec des voitures performantes et abordables de taille moyenne.

Le bruit courait à Detroit que Ford envisagerait de lancer une nouvelle voiture compacte sportive basée sur le châssis et le train de roulant de la Falcon. La rumeur disait qu'elle s'appellerait Mustang. En réponse, le styliste de Chrysler, Irv Ritchie, dessina une version fastback de la Valiant, qui était à l'époque le modèle le plus sportif de Chrysler.

Les budgets étaient serrés, mais les dirigeants de la société voulaient une entrée sur ce marché en pleine croissance, et voler une partie des ventes des modèles Corvair Monza de Chevrolet ne ferait pas de mal non plus.

Avec la Mustang, Ford inventait un nouveau secteur de marché : des voitures compactes abordables (les modèles de base étaient équipés de moteurs six cylindres et d'intérieurs basiques) mais qui pouvaient être équipées de puissants V8 et d'accessoires personnalisés. Elles ont été baptisées « pony cars » en référence à l'innovation de Ford.

Présentée le 1er avril 1964, la Plymouth Barracuda était en fait la première pony car, lancée deux semaines avant la Ford Mustang au long capot et arrière court. En raison du budget limité de Chrysler, la Barracuda était une version fastback deux portes à toit dur de leur voiture compacte, la Plymouth Valiant, avec la plus grande vitre arrière jamais montée sur une voiture de série.

Au départ, la Barracuda était considérée comme une simple version fastback de la Valiant, qui avait une image familiale frugale. Plymouth a dû trouver un moyen de combattre cette image et a donc présenté la Barracuda comme une voiture « pour les gens de tous âges et de tous horizons ». Pendant ce temps, la Mustang sportive était commercialisée à grand renfort de publicité auprès des jeunes professionnels et avec une image jeune, ce qui s'est avéré être une énorme force pour Ford et une faiblesse pour Plymouth.

Caractéristique de l'ère naissante des voitures musclées, Chrysler propose une gamme d'options de performance à cocher, donnant une apparence presque personnalisée. Les Barracuda de première génération (1964-66) avaient un empattement de 106 pouces, des moteurs V8 small-block et des groupes motopropulseurs identiques à ceux de la Valiant. L'option la plus performante en 1964 était le populaire V8 LA de 273 pouces cubes (4,5 litres), ce qui la rendait plus rapide que la Mustang de Ford.

La puissance musculaire MOPAR atteint son apogée à la fin des années 1960 et au début des années 1970 avec des packs de performance spéciaux et un gros bloc V8 de 440 pouces cubes (7,2 litres), connu sous le nom de moteur B de Chrysler. Cela a transformé la Barracuda en un muscle car légendaire. De 1970 à 1974, les Cuda étaient équipées d'une carrosserie Chrysler E, partageant un design similaire à celui de la Dodge Challenger R/T et les mêmes moteurs 383 pouces cubes.

Les Barracuda et les Cuda n'étaient pas interchangeables. Les Barracuda n'avaient pas le V8 à chambres de combustion de forme hémisphérique, ou hemi. La Cuda était la dérivée dite haute performance avec un gros bloc 426 hemi (comme si un gros bloc V8 de 7,2 litres était un moteur écologique). Le 426 hemi Super Stock était la puissance notoire derrière 26 records de drag racing en une saison et un temps de 11,39 secondes au quart de mile, ainsi que la victoire de Richard Petty au championnat NASCAR en 1967.

Le marketing des voitures musclées était plein de bravades amusantes, comme on n'en voyait jamais dans les publicités pour les voitures britanniques, avec Ford, Chevrolet, Dodge et Plymouth qui montraient leurs muscles. Les publicités de Chrysler pour la hemi 'Cuda des années 1970 comprenaient le slogan,Our Angriest Body Wrapped Around’ Ol’ King Kong Himself. Prends ça, Morris Marina.

Les Cuda 1970-1974 et les cabriolets de production limitée sont les plus précieux. Un cabriolet hemi Cuda 1971 bleu à quatre vitesses, numbers-matching (moteur d'origine avec carrosserie), a atteint le montant record de 3,5 millions de dollars lors des enchères Mecum en juin 2014, devenant ainsi le hemi Cuda le plus cher jamais vendu. En 2019, un rare cabriolet hemi Cuda jaune de 1970 a été vendu pour 1,98 million de dollars.

Une Barracuda de 1973 est difficile à trouver maintenant - seulement 11 000 ont été fabriquées cette année-là - et même en 1973, une Plymouth Barracuda était un choix inhabituel pour une nouvelle voiture. Face à la baisse rapide des ventes, on pourrait dire que Plymouth a choisi la voie de la moindre résistance pour arriver à ses fins.

La mode des voitures musclées était sur le point de s'éteindre : les ventes de voitures à hautes performances avaient chuté de façon vertigineuse, et les vitres panoramiques et les suspensions ridiculement souples devenaient de plus en plus attrayantes pour les acheteurs de voitures américains. Les normes de sécurité, le spectre de l'essence sans plomb et du redoutable convertisseur catalytique, et le ralentissement des ventes de voitures à hautes performances ont fini par contribuer à la fin de la voiture de Plymouth.

Sa dernière mise à jour d'importance date de 1972, lorsqu'un lifting mineur a éliminé les ouïes d'aile, que l'avant est passé à un design à deux phares et que le taux de compression des moteurs disponibles a été abaissé en prévision de l'arrivée du sans-plomb à la pompe.

Les stylistes de Plymouth n'ont même pas conçu de pare-chocs de sécurité adéquats pour la voiture ; les ingénieurs (qui faisaient des heures supplémentaires pour se conformer aux normes antipollution) n'ont rien trouvé de mieux que d'installer des pare-chocs en caoutchouc épais sur des montants chromés, ou de les équiper d'outils en fonction du budget. L'année suivante a marqué la fin de l'aventure pour le poisson fougueux de Plymouth


Le véhicule

Cette voiture est située en Allemagne et dispose d'un certificat d'immatriculation allemand, avec la plaque d'immatriculation 69346 MI 2. Cette Barracuda est un modèle 1973, qui est livré avec le très désirable moteur V8 440 pouces cubes (7200cc) et une boîte de vitesses automatique à trois rapports avec le levier de vitesses à poignée pistolet.

Le vendeur déclare : « L'état du véhicule est excellent, il ne nécessite aucun travail. Elle roule, freine et change de vitesse parfaitement. Les lampes intérieures fonctionnent, les phares ont été mis aux normes européennes, les clignotants et les feux de détresse sont opérationnels. Les normes de pollution sont respectées ».


L'extérieur

Les voitures américaines peuvent avoir la taille d'une petite île du Pacifique, mais les pony cars comme la Barracuda ont une taille beaucoup plus raisonnable et sont parfaitement utilisables sur les routes européennes. Celle-ci est dans un état étonnant - la restauration de fond en comble a peut-être eu lieu il y a cinq ans, mais la voiture a clairement été choyée depuis lors, et elle aurait pu être restaurée il y a quelques mois.

La peinture rouge profond accroche la lumière et brille sous tous les angles, les roues d'origine sont immaculées et des pneus corrects pour l'époque sont montés. Heureusement, les protections en caoutchouc installées en 1973 pour se conformer à la nouvelle législation qui stipulait que toutes les voitures devaient survivre indemnes à un impact de 5mph, ont disparu depuis longtemps.

Sous le capot, les normes sont tout aussi élevées. De nombreux restaurateurs américains préfèrent peindre les baies de moteur en noir satiné, mais celui-ci les a préparées selon les mêmes normes que les panneaux extérieurs et a appliqué la peinture rouge correcte. L'énorme bloc V8 de MOPAR dispose de quelques accessoires de réglage conformes à l’époque, dont de jolis cache-culbuteurs en alliage à ailettes. Naturellement, le son est absolument fabuleux.


L'intérieur

À l'intérieur, la qualité du travail de restauration se poursuit sans relâche, et la voiture conserve des spécifications tout à fait standard, toutes magnifiquement réalisées. La seule différence est la présence de ceintures de sécurité modernes à enrouleur à inertie - une amélioration très judicieuse.

Les sièges, le tableau de bord, les moquettes et les cartes de porte sont comme neufs, et tous corrects dans les moindres détails, jusqu'à la radio d'usine. La console centrale du tunnel de transmission est dominée par le levier de vitesses à poignée pistolet de la boîte automatique à trois rapports (croyez-nous, avec un tel couple disponible, vous n'avez vraiment pas besoin d'autres rapports) et le volant élégant à deux branches met superbement en valeur les instruments encastrés.


En dessous

Sous la carrosserie, les bonnes nouvelles continuent, car elle est aussi bonne que partout ailleurs. Le système d'échappement double semble avoir quelques mois et tous les trains roulants sont soit encore peints, soit couverts d'antirouille. Cette Barracuda 440 de 1973 est aussi proche d'une neuve que possible.

Histoire

Livrée en 1973 aux États-Unis, cette voiture y est restée jusqu'en 2018, date à laquelle elle a été importée en Europe.

La Barracuda a fait l'objet d'une restauration complète, qui a duré deux ans et s'est achevée en 2016. Pendant les travaux, la carrosserie a été mise à nu, réparée, traitée et repeinte. Des bandes CUDA ont été installées. Le toit en vinyle noir a été refait.

La sellerie intérieure a également été entièrement renouvelée, y compris les moquettes, le ciel de pavillon et les garnitures de portes. Une fois la carrosserie restaurée, un moteur MOPAR 440 pouces cubes, révisé à neuf, a été installé. Il est équipé d'un carburateur Edelbrock à quatre barils et de divers accessoires MOPAR Performance, dont le générateur, le radiateur et le distributeur, tous neufs.

La boîte automatique, le réservoir de carburant, l'échappement et les pneus ont tous été renouvelés. La hauteur de la carrosserie arrière est réglable car elle roule sur une suspension pneumatique.

Le coût de cette restauration a atteint 60 000 USD.

Depuis son importation en Europe en 2018, la voiture a passé le test allemand TUV et est immatriculée en Allemagne. Son certificat TUV actuel est valable jusqu'en avril 2023 et elle a été classée comme véhicule historique.

En juillet 2021, une expertise a été réalisée et a conclu que la voiture a une valeur estimée à plus de 50 000 €.


Ce que nous pensons

Les Barracudas de 1973 sont rares aux États-Unis, et encore plus rares en Europe. Celle-ci a été restaurée au plus haut niveau et est parfaite comme à sa sortie d’usine à l’époque. Si vous êtes à la recherche d'un muscle car compact des années 70, nous ne pensons pas que vous trouverez un meilleur exemple.

Nous estimons que cette Barracuda peut atteindre entre 47 000 et 55 000 euros.

L'inspection est toujours encouragée, et cette voiture particulière est située à Kehl, en Allemagne. Pour organiser un rendez-vous, veuillez utiliser le bouton « Contacter le vendeur » en haut de l'annonce. N'hésitez pas à poser des questions ou à faire des observations dans la section des commentaires ci-dessous, ou essayez notre « Frequently Asked Questions ».


ENNUYEUX, mais IMPORTANT : Veuillez noter que si nous, au Marché, nous efforçons toujours d'offrir les listes d'enchères les plus descriptives et les plus transparentes possibles, nous ne pouvons pas prétendre qu'il s'agit d'analyses parfaites de l'un quelconque des véhicules à vendre. Nous offrons beaucoup plus de possibilités aux enchérisseurs de voir ou d'organiser des inspections approfondies pour chaque véhicule avant d'enchérir que les enchères traditionnelles, et nous ne cessons d'encourager les enchérisseurs à en profiter. Nous examinons attentivement les véhicules livrés dans nos locaux pour la vente, mais cela ne donne lieu qu'à nos observations personnelles impartiales, et non à celles d'un inspecteur qualifié ou d'un autre professionnel, ni au résultat d'un long essai de conduite.

En outre, les réparations de peinture localisées sont courantes pour les voitures de collection et les voitures anciennes et si elles ont été effectuées par des professionnels, elles peuvent être impossibles à détecter, même si nous voyons la voiture en personne. Par conséquent, sauf indication contraire, il faut partir du principe que tout véhicule peut avoir fait l'objet de réparations de carrosserie à un moment donné de sa vie.

En outre, veuillez noter que la plupart des vidéos sur notre site ont été enregistrées à l'aide de simples caméras, ce qui donne souvent une qualité sonore "moyenne" ; en particulier, le son des moteurs et des pots d'échappement peut être un peu différent de la réalité.

Veuillez noter que ce site est vendu tel quel et que, comme il est normal pour les biens d'occasion achetés aux enchères, la politique de retour ne s'applique pas. Consultez notre FAQ pour plus d'informations, et n'hésitez pas à inspecter n'importe quel véhicule autant que vous le souhaitez.

Vous voulez savoir comment fonctionnent les enchères de The Market ? Consultez notre FAQ

Voir les FAQ
Vendeur

ericbrunner

  • Lieu: Kehl, Germany
  • Type de vendeur: Private
  • Kilométrage affiché: 69437
  • Numéro de châssis: BG23G3B539637
  • Moteur: 7200
  • Boîte de vitesses: auto
  • Côté du volant: LHD
  • Couleur: RED
  • Intérieur: BLACK
  • Prix estimé: €35,000 - €55,000

Enchères en direct En savoir plus